Fruges : L'art s'expose à l'hotel de Ville

Une remarquable exposition se déroule actuellement  à l’hôtel de ville ainsi que dans différents endroits de la cité. Il s’agit des sculptures de deux non moins remarquable artistes de talent qui mériteraient d’être connu davantage. Celles d’Annie Langagne, tout en douceur et en finesse, et celles de Marc Tiret, tout en force et en  grandeur. Les deux artistes  se rejoignant dans l’excellence de leur art. Cette exposition créée par Catherine Valencourt de la société « Médas’Cath » est proposée par l’Agence d’attractivité du Montreullois et différents partenaires dont la Communauté de communes du Haut-Pays, l’Union commerciale et le Comité des fêtes de Fruges.

 

Fine observatrice des paysages ruraux, Annie Langagne expose ses œuvres. Plusieurs dizaines de sculptures et peintures d’Annie Langagne, originaire de Créquy, sont exposées jusqu’au 7 janvier à Hucqueliers.

L’artiste est bien connue dans le Montreuillois. Elle réside dans la vallée de la Créquoise, qu’elle parcourt à longueur d’années afin de saisir des paysages en perpétuelle évolution. Son talent s’exprime également dans les natures mortes et les portraits. Artiste complète, ses mains créent des sculptures quand elle délaisse pinceaux et palette. Annie Langagne sait aussi bien travailler la pierre que le bois ou la terre

 

Annie Langagne lauréate de Peintres dans la rue

Plus d’une vingtaine d’artistes peintres ont répondu à l’invitation de la municipalité pour croquer le village. Venus du littoral, de Lille, Lens, Arras ou du secteur, ils étaient vingt-trois à immortaliser un petit coin du village, éclairés par un soleil radieux qui attira aussi de nombreux curieux. Ces derniers n’ont pas manqué d’échanger avec les artistes sur leur façon de peindre. Le thème « Un coin qui me rappelle… » a particulièrement inspiré les artistes. Il a été difficile pour le jury et le public de désigner la meilleure réalisation. Au final c’est Annie Langagne, qui a peint un espace ombragé sur...

 

 

FRUGES : Annie Langagne sculpte les fruits et légumes mais aussi… le beurre

 

Arrivée dans le secteur de Fruges en 2009, Annie Langagne s’est rapidement investie dans plusieurs associations dont Fruges arts rencontres (FAR). C’est tout logiquement qu’elle a proposé d’exposer ses savoir-faire et notamment le plus original, la sculpture sur beurre.

 

Connu pour être un ingrédient culinaire, il devient pour certains matériau artistique. Annie Langagne est de ceux-là. Tout a commencé quand une de ses amies lui a offert un livre consacré aux sculptures sur fruits et légumes. «Elle m’a dit tiens, cela devrait te plaire», sourit Annie. Le charme a opéré. L’ancienne employée d’imprimerie à Créquy -à son propre compte désormais- s’est lancée. «J’ai aussi vu que l’on pouvait travailler le beurre, j’ai essayé et cela m’a plu»...

Pernes : «La ruralité sur toiles», pour la Semaine arts et spectacles 

À l’occasion de la Semaine arts et spectacles, le public a pu découvrir une intéressante exposition mettant en avant des artistes locaux. Pour la dixième édition de cette Semaine arts et spectacles, « la ruralité sur toiles » était mise à l’honneur. Un rendez-vous qui avait notamment été préparé par Philippe Colin, chargé de la culture, du tourisme et du patrimoine à la communauté de communes du Pernois. Différents artistes, peintres ou sculpteurs, sont allés à la rencontre du public lors du vernissage de l’exposition, qui se déroulait au siège de la com de com. L’association La Palette régionale, sous la houlette d’Annie Langagne, a quant à elle, exposé des toiles qui représentaient les villages d’Estrus et de Tangry. 

Le stand d'Annie Langagne, sculptrice sur fruits et légumes, très apprécié des enfants.

Le traditionnel salon artistique, salle André-Wauquier, en collaboration avec le centre communal d'action sociale, la ville de Saint-André, les résidants du Clos fleuri et les enfants de la maison Pestalozzi. Un salon, quelque peu perturbé par les intempéries du week-end, qui a réuni une vingtaine de peintres amateurs de la région. Placé sous le signe des saveurs et du pain, il était dédié cette année à André Coquelle son président d'honneur décédé l'an dernier.

Créquy : Annie Langagne transforme les pastèques en bouquets de fleurs et les radis en oiseaux.

Annie Langagne participera au salon de l’Entre-Deux-Baies ce week-end à la citadelle de Montreuil. Artiste peintre et sculptrice de longue date, elle reçoit un beau jour de Noël un cadeau d’une amie. Le livre lui ouvre la voie de la sculpture sur fruits et légumes.

 
 

 

A PRO BIO a accueilli sur son stand d'animation Annie Langagne pour des sculptures de légumes. Annie sait donner vie à ces légumes en leur imaginant des formes improbables : potirons en forme de visage, poireaux transformés en fleurs, radis qui d'un coup de couteau magique donne vie à une petite souris... Autant de créations qui ont émerveillé les visiteurs qui se sont aussi essayés à cette pratique.

 

 

Mardi, une quarantaine d'adhérentes de l'AFDA (Association Féminine de Développement Agricole) ...

C'est Annie Langagne, de Créquy, créateur de visuels écoresponsables, qui a animé cet atelier et transmis les bases de cet art ancestral, qui a permis aux participantes d'entrer dans le monde de l'art éphémère.

Le domaine de la Traxème, élément du patrimoine et lieu touristique du pays frugeois, sert de cadre au 10ème festival des créatifs, organisé par l'association A petits Pas.

Carottes, navets, poireaux, radis, Annie Langagne sculpte tous les légumes.

Annie Langagne va tirer de vos dix doigts des créations dont vous ne les auriez pas cru capables...

Et elle ne sera pas la seule à attiser votre créativité, dès mardi et pendant sept jours, à Coupelle-Vieille. Le festival Les Créatifs propose 33 ateliers en tous genres, pour tous les âges, et une grande fête, concerts et délires à l'appui, pour fêter dignement les dix ans de l'événement.

 

Elle sculpte les légumes de son jardin

Alors que les jardiniers s'affairent au jardin pour travailler la terre, planter et semer les légumes qui permettront aux familles de se régaler dans les prochaines semaines, Anne Langagne effectue les mêmes gestes mais dans l'idée de trouver dans cet espace cultivé les matériaux pour assouvir sa passion de la sculpture des fruits et légumes qu'elle préfère bio en s'approvisionnant chez les maraîchers...